L'ostéopathie et l'endométriose

1-Qu'est ce que l'endométriose ?

L'endométriose est une malade gynécologique hormono-dépendante. Elle se décrit par la présence de tissus de l'endomètre (muqueuse qui tapisse l'intérieur de l'utérus) en dehors de l'utérus. En effet, pendant les règles, les cellules de l'endomètre migrent en dehors de l'utérus, par les trompes de Fallope et s'installent sur d'autres organes du petit bassin ou de l'abdomen. 

Ces cellules sont soumises aux hormones de la femme pendant les règles, c'est-à-dire qu'elles vont saigner, comme les règles, mais n'étant pas au bonne endroit dans le corps, aucune évacuation n'est possible. Ce saignement donnera lieu à une inflammation puis à des adhérences cicatricielles entre les organes et les tissus du petit bassin et/ou de l'abdomen.

2-Quels sont les symptômes ?

Ce sont ces inflammations et ces adhérences qui créent les symptômes chez la femme atteinte d'endométriose :

- douleurs pelviennes / abdominales à type de crampes, tiraillement, pesanteur, coup de couteau...

- douleurs lombaires / sciatiques liés aux adhérences entre le sacrum et l'utérus, la vessie, le colon.

- troubles du transit : crampes, constipation, diarrhée, ballonnement sont liés aux adhérences au niveau des intestins et du colon.

- infertilité : des cellules peuvent être présentes au niveau des ovaires ou des trompes de Fallope, empêchant une bonne mobilité de l'ovule.

- migraine / maux de tête

NB : L’intensité de la douleur n’est pas corrélée à l’importance des lésions retrouvées à l’imagerie.

3-Quels sont les traitements ?

Aucune cause n'ayant été prouvé, il est très dur de trouver un traitement efficace à l'endométriose. Il semblerait que la meilleure façon de ralentir l'évolution serait de ne plus avoir de règles car c'est à ce moment là que les cellules de l'endométriose se propagent et sont les plus douloureuses.

Plusieurs traitements sont proposés :

- médicaments antalgiques, anti-inflammatoires, opiacés pour gérer les douleurs

- traitement hormonal pour stopper les règles : stérilet hormonal ou pilule contraceptive en continue

- traitement chirurgical afin de retirer les fortes adhérences

Certaines femmes ne supportant pas la prise de médicaments ou d'hormones prolongés, trouvent des solutions naturelles afin de limiter les douleurs. C'est là où l'Ostéopathie intervient.

4 -Prise en charge en Ostéopathie

L'Ostéopathie redonne de la mobilité aux tissus. Il peut donc agir directement au niveau des adhérences cicatricielles qui se sont crées afin de leur donner un peu plus de flexibilité. Cette mobilité retrouvée peut soulager certaines douleurs ou symptômes.

Il est néanmoins important de travailler en collaboration avec plusieurs professionnelles de santé :

- Médecin, Chirurgien

- Acuponcteur

- Sophrologue

- Psychologue

- Kinésithérapeute qui pourra réaliser des techniques internes

- Sage femme

Nous disons à présent qu'il n'y a pas UNE endométriose mais DES endométrioses car l'évolution, la cause, le ressenti de l'endométriose par les femmes sont tous uniques. Il faut trouver les pratiques qui vous aide.